lecture

Publié le

bjlrn9.gif Et oui , il n'y a pas que de la borderie ou encore replanter une forêt en amazonie ilf aut aussi se "culturer" doinc voici mes dernières lectures.
peut-être vous donneront eles envie ou encore vous permettront elles de faire votre choix dans  le grand choix de lecture que 'lon vous poàrpose aujourd'hui.

nous commencerons par 

ange.gif

L’ange de feu de Lisa Miscione

 

Lydia est une jeune femme sauvage et solitaire, son passé traumatisant en est en partie la cause. Elle publie avec succès et entre temps elle est  profiler privé. Elle épluche les journaux et  essaie de découvrir si une affaire lui semble louche. C’est comme ça que sa curiosité est attirée par la mort de trois jeunes marginaux que ni amis ni famille ne réclament. Une affaire ordinaire, selon la police de Santa Fe. Mais lorsqu'une quatrième personne disparaît, après avoir été la victime d'un rituel sanglant, la piste s'oriente vers un déséquilibré. Aidée de Jeffrey Mark, un ex-agent du FBI, Lydia se lance à corps perdu dans l'enquête. Convaincue d'être infaillible, elle oublie que de chasseur....on peut devenir proie.

 

Mon avis : un bon petit polar , bonne intrigue bien dosé à lire si on aime ce genre



echo.gif

Echo park de Michael connely

 

En 1993, la jeune Marie Gesto disparaît à la sortie d'un supermarché d'Hollywood.  L'affaire est confiée à l'inspecteur Bosch, qui ne peut la résoudre, la victime n'ayant jamais été retrouvée. Treize ans plus tard, soit en 2006, Bosch reçoit un appel lui signalant qu'un suspect accusé de deux meurtres de femmes particulièrement ignobles, dont celui de Marie Gesto, est prêt à passer aux aveux moyennant un recours à la procédure du « plaider coupable »qui lui éviterait la condamnation à mort. La tâche de Bosch consiste donc à recueillir ces aveux et à vérifier si l'assassin n'est pas en train de blouser l'appareil judiciaire afin d'éviter la piqûre (quatrième de couverture)

 

Mon avis : je n’ai jamais lu qu’un seul livre de Connely avant celui-ci, qui était créance de sang. Je me souviens des critiques dithyrambique sur cet auteur et je n’avais pas été vraiment convaincue a l’époque. Par contre echo park fait partie de mes très bonnes lectures de cet été.

Harry bosh nous revient en force  dans cette enquête. En premier lieu les rebondissements multiples qui donnent envie au lecteur de devenir insomniaque afin d’assouvir sa curiosité. Un Harry bosh assez psychorigide. Son point de vue entre le bien et le mal a du  mal a se fondre dans ce monde moderne ou tout n’est que marché ! Un harry bosch  touchant par ses contradiction mais aussi par son envie de survivre malgré la justice a deux vitesse de son pays.

Un excellent polar a ne pas laissé passer.


je-hais.jpg

Je hais l’été de Claude Henri Buffard

 

'Saison du prêt-à-suer, l'été transpire de promesses non tenues. Les matins enchanteurs ne débouchent que sur la laideur crue de la journée, les voluptueuses soirées n'ouvrant que sur des nuits d'insomnie, de sudation et de moustiques. L'été, les débordements de chair me font honte, la plage m'horripile, les maîtres nageurs me font sourire, les body-buildés me font pouffer, les strings me font glousser, le farniente m'anéantit, la sieste me fait périr, la vacuité me fait mourir. On se regarde mollir ensemble, le cul sur la serviette ou le corps incurvé dans une chaise longue. On aime le mou que l'on devient. On est bien. On se veut mou, on se vautre mou, on se demande même à haute voix comment on a pu ne pas l'être plus tôt. On voudrait que ça ne s'arrête jamais. On se roule dans l'instant présent comme les chiens des villes dans le sable. On reviendra l'année prochaine. .. Je hais l'été. Belle saison, vos beaux jours me font mourir d'ennui. D'ennui, belle saison, vos beaux jours me font mourir. Me font mourir d'ennui, vos beaux jours, belle saison (source Evene)

 

Mon avis : et voilà tout est dit ! C’est drôle, féroce et pourtant si vrai.100 pages de délires sur les « délices » de l’été une satire adorable avec de beaux mots. C-H Buffard sait en jouer !

A lire comme l’on mange un dessert.

 

 

plus-belle.jpg


Plus belle sera la vie de Stéphane bern

 

En 1850, possède et dirige le casino de Bad-Hombourg dans le Hesse. Il est immensément riche. Veuf, François , qui a plus de 40 ans, remarque une toute jeune fille qui vient de rejoindre comme lingère son nombreux personnel. Marie est vive, intelligente, très jolie. Aussitôt François remarque cette belle adolescente. Sans doute est-elle l'épouse qu'il lui faut mais auparavant, il faut parfaire son éducation. A Paris, il choisit un couvent pour jeunes filles étrangères où Marie passera trois ans. François épouseMarie. Entre Bad-Hombourg et paris, le couple suivra un parcours éblouissant jusqu'au jour où le prince Charles III Grimaldi fera appel à François Blanc. Et ce sera alors la formidable aventure de la société des Bains de mer, du casino, de l’Hôtel de Paris.. Ainsi est né le Monté Carlo d’aujourd'hui. A la mort de François, Marie reprend en main l'empire du jeu et devient une redoutable femme d'affaire. A 48 ans, elle est terrassée par une hémorragie cérébrale et meurt entourée de ses trois enfants et de ses petits-enfants dont la plus célèbre est Marie Bonaparte, qui deviendra une proche collaboratrice de Freud. Personnage méconnu, Marie Blanc à marqué de son empreinte la vie du Second Empire et la ville de rêve qu'est Monte carlo (source Evene)

 

 

Mon avis : Un livre..plaisant oui c’est le mot exacte pour le désigner. Alors j’ai bien aimé et en même temps pas aimé le côté trop bien pensant, trop calibré ( on sent le Stéphane Bern journaliste et expert de la critique littéraire) de ce livre un ton assez monocorde . L’utilisation du présent tout au long du livre est assez déstabilisant à mes yeux. Hormis ces quelques critiques je trouve l’histoire bien ficelée et jolie à lire, les débuts de Monaco , les jeux d’argent au début du siècle  c’est  agréablement plaisant.


pour-adultes.jpg

Pour adultes seulement de Philip Le Roy

 

Résumé : Une jeune fille au pair française, Venus une petite américaine de 7 ans et des gros gros vilains qui veulent,t faire du mal. Le décors est planté et maintenant nous ne pouvons plus que suivre Julie et vénus  a travers l’Amérique, poursuivie par de dangereux tueurs qui veulent absolument leur faire la peau tout comme ils ont fait a la famille de venus. Comment diable une jeune française de 18 ans va-t-elle parvenir a les sauver alors qu’elle ne baragouine  que quelques mot  d’anglais. Demander à la police ? Mais c’est la police qui a tuer les parents et le frère de Venus. Qui va pouvoir les aider ?

 

 

Mon avis : Un sacré bon polar ! Écrit par un français (et oui) son premier roman (depuis il en a fait d’autres^^)  vous commencez ce livre et tout de suite vous êtes happé ! Vous aves l’impression de regarder un film d’action et voir toute la scène se dérouler sous vos yeux une petite merveille ce bouquin et alors la chute !!!!!!

 

A lire absolument.



Et voilà je peux retourner tranquillement à mes broderies. Bientôt d'autres lectures  pour vous!

t_blklrnserie2848fr1.gif

 

Publié dans Mes lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dasola 03/12/2008 08:21

Rebonjour, en ce qui concerne les romans de M. Connelly je n'ai pas lu celui-ci et j'ai du retard des quelques précédents mais j'adore le personnage de l'inspecteur Bosch très attachant avec ses fêlures et ses défauts et les intrigues sont bien menées. Un bon auteur qui a un succès mérité. Bonne journée.

Dom MC 07/09/2007 11:32

pour le moment je suis plutôt fantasy !

lorete 07/09/2007 11:16

je n'ai pas trouvé la rubrique contacter l'auteur alors pour répondre à tes questions pour les marques pages les motifs viennent du livre 1000 motifs que point de croix acheté chez le kiosque à idéesbibilorete

phoebe 07/09/2007 08:14

dsl mais pour l'instant je suis dans MUSSO ! et après j'attaque EVANOVICH !!!!bisous bib !

Martine27 06/09/2007 18:31

Connelly je suis fan depuis déjà longtemps, Philippe Le Roy, il me semble bien l'avoir déjà vu quelque part. En tout cas tes avis donnent envie de mettre la main dessus ainsi que l'ange de feu