lectures quand tu nous tiens!

Publié le par Atalante

Bonsoir à vous tous,

 

Voilà un bout de temps que je ne suis pas venur sur mon blog et encore plus longtemps que je ne vous ai fait de critiques. Donc il est grand temps d'y remédier et de vous parler de mes dernières lectures. Je dois dire qu'elles étaient pas mal du tout!

 

  Encore un! mais la date butoir de mon premier café littéraire approche donc.. il falalit vriament que je lise quelques titres de cet auteur.

Quatrième de couverture
Quand un ivrogne rencontre une statue, qu'est-ce qu'il lui raconte? Qu'est-ce qu'elle lui répond? Lui dit-il qu'elle est belle, émouvante et qu'elle ressemble à une fille aperçue un soir de soûlerie, ensanglantée, dans une rue obscure et qu'il n'a jamais pu oublier ?

Lui dit-il qu'elle est devenue statue un jour qu'elle avait trop peur de mourir ?

(source amazon)

mon avis: je trouve que le résumé n'est pas à la hauteur du livre. je m'explique, celui-ci ne donne pas nécessairement envie de lire le livre alors qu'une fois de plus FB nous écrit une histoire avec une fin spectaculaire (il doit aimer ça le bougre)  un journaliste alcoolique (ceci aussi est reccurent chez cet auteur) une superbe femme accompagnée d'un chien  impresionnat et une vision que le journaliste ne peut , ne veux oublier. Ceci lui sert d'electro choc et lui donne la force de repousser ses demons et de faire une enquête minutieuse Je dois dire qu'en plus de bien aimer cet auteur j'ai apprecier d'autant plus ce livre qu'il m'a ete offert par une copinaute  merci a elle, elle se reconnaitra.

 

 

Le dernier musso! Vous en parler vous gacherais tout le plaisir de le lire. donc je vais me contenter du quatrième de couverture :Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Ses parents, brisés, finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l'endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. À la joie des retrouvailles, succèdent alors les interrogations. Où était Layla pendant cette période ? Avec qui ? Et surtout pourquoi est-elle revenue

Mon avis: la aussi je vais devoir être sobre afin de ne rien devoiler de l'hsitoire. Alors comme d'habitude j'ai  aimé lire  cet auteur  rahh c'est frustrant de ne rien pouvoir dire voilà dix fois que je commence une phrase et je me rend compte que je peux pas la mettre donc je dirais  juste..si vous avez aimer ces autres romans, je pense que vous aimerez celui-ci aussi.!!

 

La je suis gatee quand même! le dernier musso, le dernier Levy que du beau linge!!

résumé :Jeannot, Tu leur diras de raconter notre histoire dans leur monde libre. Que nous nous sommes battus pour eux. Tu leur apprendras que rien ne compte plus sur cette terre que cette putain de liberté capable de se soumettre au plus offrant. Tu leur diras aussi que cette grande salope aime l'amour des hommes, et que toujours elle échappe à ceux qui veulent l'emprisonner, qu'elle ira toujours donner la victoire celui qui la respecte sans jamais espérer la garder dans son lit. Dis-leur Jeanne, dis-leur de raconter tout cela de ma part, avec leurs mots à eux, ceux de leur époque. Les miens ne sont faits que des accents de mon pays, du sang que j'ai dans la bouche et sur les mains.
 (source amazon)

mon avis: J'ai enfin retrouver du bon Levy car son avant dernier ouvrage m'avait passablement  déçu! ici il nous raconte l'histoire de jeunes gens d'enfants pour la plupart qui font la guerre a leur façon en faisant d ela resistance. une belle histoire triste et qui sonne juste. un récit qui semblerait être l'histoire de son propre père, un livre très différents du style auquel il nous avait habitué mais vriament très beau à lire.

En plus cerise sur le gateau je viens de voir le film tiré de son livre " ety si c'etait vrai" un vrai regal j'ai aimé le livre, j'ai aimé le film.

Un belle histoire a ne pas mettre sous le coude mais a lire.

 

 de Radhika Jha

Voilà déjà quelques années que je lis les livres présenté par les éditions picquier et je crois que je n'ai jamais été déçue. la maison picquier est surtout spécialisé dans la traduction de roman  asiatique.

ici il 'sagti d'un roman Indien (Inde)

je n'ai jamais eu l'occasion d'allez en Inde mais a chaque fois que je lis un livre écrit sur ce pays ou par un auteur  de ce pays je suis transporté dans un autre monde. il est impossible de ne pas aimer ce monde rempli d'odeurs, de couleurs, de misère mais aussi d'espoir, énormément d'espoir jep ense que c'est la que reside la force de ces livres.

ce livre est en fait trois histoires de gens vivant a new delhi, cette ville monstrueuse pour certains, grouillante de  vie, New Delhi à sa propre histoire . Radhika Jha va nous conter trois histoires avec des personnages qui n'ont aucun lien entre eux. c'est des histoires de reussite ou de pauvreté  soit l'un soit l'autre car c'est ainsi que va la vie a New Delhi soit tu réussis soit tu vis dans la misère la plus noire. le blanc ou le noir, le gris n'existe pas dans cette ville, pas de juste milieu pour équilibrer les choses non juste un cote de la barrière ou l'autre! L'espoir une des nouvelles de ce roman condense parfaitement ce que je disais plus haut "l'espoir" oui cette histoire nous condense tout ce que je viens de raconter. des personnages attachants

A lire impérativement. Cette lecture ma beaucoup touchée .

A venir : Elle s'appelait sarah de Tatiana de Rosnay , La femme du Ve de Douglas kennedy et encore pas mal de titres sur l'inde car je fais mon prochain café litteraire sur ce thème.

Publié dans Mes lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nelly 07/06/2007 13:29

ben moi qui hésité à acheter le MUSSO, j'hésite plus maintenant mais après celui que je lis en ce moment

sabinette 07/06/2007 11:19

j'ai "tagué" ton blog !!!  alors si tu es courageuse, viens faire un tour sur le mien !!  @ +
 

Dom MC 07/06/2007 08:48

merci encore une fois pour tes conseils

manu 05/06/2007 18:46

comme quoi les gouts diffèrent : moi j'ai pas trouvé le Musso  top .. franchement rien de palpitant ....
et je trépigne d'impatience de lire le Kennedy !

geraldine 05/06/2007 18:32

ahhhh de source sur je vais surement lire le dernier musso., le dernier Douglas Kennedy aussi car dans l'ensemble j'aime bcp son style. Et j'avoue que tu me tentes bien avec  Jha ..